Espèces de souris en Martinique

La souris domestique ou souris grise, le mulot sylvestre et le mulot a collier sont les 3 principales espèces de petits rongeurs nuisibles en Martinique. Ils appartiennent à la famille des muridés. L'appellation "souris" désigne les rongeurs de petite taille ayant des caractéristiques communes comme un museau pointu, des oreilles rondes et une longue queue. 

La souris grise

(Mus domesticus)

Les souris grises, aussi appelées souris domestiques, sont actives tout au long de l'année, ce qui signifie qu'elles peuvent envahir votre maison ou votre entreprise à n'importe quel moment.

Aspect

  • Taille : 7 à 10 cm de longueur, avec une queue environ de la même taille.
  • Poids : 15 à 30 g
  • On la distingue du jeune rat brun (Rattus norvegicus) à ses relatifs petits pieds et petite tête et à ses grands yeux et grandes oreilles.

Cycle de vie

  • 5 et 6 jeunes par portée ; 6 à 10 portées par an.
  • La période de gestation est d'environ 2 semaines.
  • 2 mois entre la naissance et la maturité sexuelle.

Habitudes

  • Elle vit généralement sur le sol et creuse des terriers, mais grimpe souvent.
  • Les céréales sont sa nourriture préférée.
  • Elle mange environ 3 g de nourriture par jour et peut survivre sans quantité d'eau supplémentaire. Elle boit jusqu'à 3 ml par jour si son régime alimentaire est particulièrement sec.

Le mulot, ou mulot sylvestre

(Apodemus sylvaticus)

Les mulots sylvestres s'aventurent rarement dans les lieux habités, mais ils peuvent pénétrer dans les hangars et les bâtiments extérieurs où sont stockés les fruits et les légumes.

Les mulots sylvestres représentent une grande menace pour les entreprises opérant dans le domaine de l'agriculture.

Aspect

  • Taille : les adultes mesurent entre 7 et 10 cm de long avec une queue de 7 à 11 cm.
  • Poids : Le mâle peut peser 25 g et la femelle 20 g.
  • Pelage du dos brun-jaune clair à brun foncé, ventre plus clair. Une ligne brun-orange marque la séparation entre le dos et le ventre.
  • Il a habituellement une petite tache jaune sur la poitrine.
  • Son museau est effilé, il a de grandes oreilles tendues, une longue queue et de grands yeux noirs.

Cycle de vie

  • Leur durée de vie moyenne est de deux à trois mois, mais ils peuvent survivre jusqu'à 20 mois à l'état sauvage, ou deux ans ou plus en captivité.
  • La saison de reproduction est de mars/avril à octobre/novembre et la gestation dure environ 25 jours. Leur premier pelage apparait après six jours, leurs yeux s'ouvrent après 16 jours et ils sont sevrés à 18 jours.
  • Peu de jeunes et d'adultes survivent à la première moitié de la saison de reproduction, car les mâles adultes peuvent être agressifs les uns envers les autres et envers les jeunes, qui peuvent être entraînés hors du nid.

Habitudes

  • Ils mangent une grande quantité de graines d'arbres comme le chêne, le hêtre, le frêne, le tilleul, l'aubépine et le sycomore. En Martinique, leur nombre peut représenter un véritable fléau dans les zones fortement céréalières.
  • Les petits escargots et les insectes sont des sources de nourriture particulièrement importantes à la fin du printemps et au début de l'été lorsqu'il y a encore peu de graines disponibles.
  • Ils mangent aussi les pommes et les graines de légumineuses fraîchement plantées.
  • Ils creusent et grimpent. Ils peuvent sauter jusqu'à 65 cm de hauteur et faire des bonds de 80 cm de longueur.

Étapes suivantes